Accueil

Le Groupe Nicaragua a été fondé en 1986 pour animer le jumelage qui lie depuis cette année-là les villes de Delémont en Suisse et La Trinidad au Nicaragua.

A cette époque, le gouvernement sandiniste du pays avait appelé toutes les bonnes volontés de par le monde à épauler le processus mis en route en 1979 destiné à redonner au peuple nicaraguayen sa dignité et de l’espoir en des jours meilleurs. Les efforts, notamment dans les domaines de la santé et de l’éducation étaient très soutenus dans un contexte particulièrement difficile de guerre civile opposant le gouvernement d’alors aux Contras, troupe financée par les Etats-Unis.

En 1986, année du premier voyage d’un groupe de Delémontaines et Delémontains sur place, deux coopérants suisses – Maurice Demierre de Frères sans frontières (aujourd’hui E-Changer) et Yvan Leyvraz de l’Oeuvre suisse d’entraide ouvrière – avaient été assassinés par la Contra. Vingt-cinq ans après, leur souvenir reste vivace sur place et ici en Suisse.

Après la construction de l’école enfantine ‘Yvan Leyvraz’ à La Trinidad, un second groupe de jeunes Suisses est retourné sur place en 1987 pour construire trois classes au collège de la ville. En 1989, un troisième groupe était à nouveau sur place. Depuis, une collaboration étroite s’est instaurée avec le Movimiento comunal nicaraguënse (MCN) de La Trinidad qui organise et pilote les projets sur place. De la construction de centaines de latrines au percement de puits dans des zones dépouvues d’eau en passant par la construction d’une grande maison dite ‘Casa comunal’ pour abriter les activités du MCN ou la mise sur pied d’un bibliobus, les activités du Groupe Nicaragua n’ont cessé de soutenir les plus humbles de La Trinidad, tout particulièrement celles et ceux qui vivent dans les zones rurales. En 1998, un grand projet de soutien a été mis sur pied suite aux dévastations de l’ouragan Mitch dans la région. Le Groupe Nicaragua soutient actuellement un grand projet portant sur une dizaines d’actions destinées à améliorer les conditions de vies de plus de 500 familles vivant en zones rurales (voir rubrique ‘projets’).

Le Groupe Nicaragua est membre de la Fédération interjurassienne de coopération et de céveloppement (FICD).

Plus de 25 années de soutien. Une génération de solidarité!